Artisan du BTP et baisse d’activité

trouver des chantiers Cette offre est proposée par le partenaire commercial du blog. Suivez le lien pour plus d'informations. Si vous soumettez une demande gratuite, vous allez être rappelé par un conseiller qui vous exposera les détails des solutions d'apports de prospects proposées par l'entreprise permettant de trouver des chantiers.
Les baisses d’activité peuvent être saisonnières, temporaires ou indiquer une tendance globale de l’entreprise du bâtiment. Il est difficile de décider s’il est mieux de persévérer ou de déposer le bilan pour passer à une autre étape. Je vous propose dans cet article mes réfléxions sur le sujet et quand d’après moi il faut pencher pour l’un ou l’autre.

Savoir reconnaître une baisse temporaire d’activité d’une tendance globale sur le long terme n’est pas aisé et je ne pense pas pouvoir vous donner toutes les clés pour y arriver. Cependant, dans cet article, je vous propose mes réfléxions sur le sujet:

Plus on passe du temps sur quelque chose, moins on a envie d’abandonner

Quand on a travaillé pendant des mois, voir des années sur une entreprise pour la faire démarrer, pour trouver quelques clients fidèles, pour optimiser les coûts etc on s’y accroche. Lorsqu’il y a une baisse d’activité, nous passons par différents état d’esprit:

  • nous dire que ce n’est que passager, saisonnier ou lié à la conjoncture, le métier en a vu d’autres et cela passera sans doute
  • mais il y a aussi les coûts de panique, en particulier lorsque les dépenses s’accumulent et que plusieurs mois de suite les entrées d’argent sont faible, les prospects ne rappellent pas et on peine à trouver des chantiers

 

Est-ce que vous cherchez à vous convaincre que voter entreprise a un futur?

Parfois, on s’entête à refuser d’admettre que les clients sont rares, que les difficultés de l’entreprise persistent et que l’affaire ne (re)décolle pas.  Parfois, on a raison à persévérer parce que c’est ce qui différencie la majorité des gens de ceux qui réussissent.

Mais parfois il faut renoncer et passer à autre chose parce que la stratégie est mauvaise dès le départ- par exemple si vous travaillez dans une commune ou la concurrence est forte et les clients potentiels rares.

Comment reconnaître une baisse passagère?

Il n’est pas facile de reconnaître une baisse passagère. Cependant, si vous êtes dans le domaine depuis des années vous allez remarquer des fluctuations saisonnières par exemple qui reviennent tous les ans.

Donc, pendant la période de creux habituel, cela ne sert à rien de paniquer. mais si vous voyez que vous ne sortez pas du creux, ou que à la sortie du creux le CA est plus bas que l’année d’avant à la même période quand même, il est peut être temps de vous questionner avant de vous endetter dans des prêts professionnels afin d’assurer que la machine tourne même au ralenti.

Le choix est extrêmement dur à faire à la fois d’un point de vue objectif – départager les pour et les contre- et d’un point de vue émotionnel.

Persévérer ou abandonner une activité- un choix dur à faire

Je ne peux que vous conseiller le livre ci dessous pour vous aider à comprendre votre situation par vous même et à choisir le chemin à prendre.

Le DIP- un livre de l’auteur de nombreux bestsellers Seth Godin pour nous aider à reconnaître une baisse temporaire qui demande de la persévérance d’une voie sans issue qui demande de faire demi tour au plus vite. Tout nouveau projet est exaltant au début, mais bien souvent les choses se corsent et perdent de leur attrait. Rapidement, vous vous demandez si cela en vaut la peine. Il se peut que vous soyez alors dans le DIP – le creux de la vague -, à savoir un revers de fortune passager que l’on peut surmonter en allant de l’avant. Toutefois, il peut s’agir aussi d’une situation sans issue qui ne s’améliorera jamais ! Ce petit livre amusant vous aidera à découvrir si vous êtes dans un Dip qui mérite ou non votre attention, vos efforts et vos talents. Le cas échéant, le Dip vous incitera à persévérer envers et contre tout. Dans le cas contraire, il vous aidera à trouver le courage de renoncer

Ce service est proposé par le partenaire commercial du blog. Ces informations, destinées à la société MyBestReach sont nécessaires au traitement de votre inscription. Conformément à la loi informatique et aux libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à contact@newgora.com ou contact@ou-sont-mes-clients.fr